Home
Questions Générales :

01) Qu'est ce que la CMAS ?
C'est la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques. Il s'agit d'un organisme international regroupant les fédérations de différents pays. La CMAS coordonne les travaux des différentes fédérations et permet, notamment d'établir des correspondances de niveaux d'une fédération à une autre.

02) Existe-t-il d'autres organismes que la FFESSM ?
Oui bien sûr. On peut citer en France la FSGT, l'ANMP et le SNMP. Au niveau international PADI, NAUI, SSI, etc.. Il existe des accords d'équivalences entre ces différentes fédérations, syndicats ou associations professionnelles, même si ce n'est pas encore entièrement finalisé pour tous.

03) Puis-je plonger à l'étranger avec un brevet français ?
La FFESSM fait partie de la CMAS et à ce titre, les diplômes FFESSM sont reconnus partout dans le monde.

04) Existe-t-il des contre-indications à la plongée ?
Oui. Il existe plusieurs contre-indications médicales à la plongée. Certaines sont temporaires comme la grossesse, d’autres définitives et formelles comme l’asthme, l’insuffisance cardiaque, etc… Une liste est disponible sur le site GPS.
L’affection des sinus, dents ou oreilles doit être traitée avant d’envisager une plongée.
La licence de la FFESSM n’est délivrée que sur présentation d’un certificat médical de non-contre-indications à la plongée sous-marine. Celui-ci est délivré après un examen du médecin fédéral pour toute première licence ou un passage d’examen FFESSM.

05) Comment trouver la liste des médecins fédéraux ?
Sur le site Internet de la FFESSM http://www.ffessm.fr/ 900 médecins de France sont recencés.

06) Quel matériel faut-il pour débuter ?
Nous demandons aux débutants d’acquérir le minimum nécessaire pour l’entraînement piscine c’est à dire : palmes, masque et tuba. Mais ne te précipite pas pour investir car il est préférable de demander des conseils avant tout achat et être sûr de bien apprécier l'activité subaquatique. Au-delà, l’investissement d’une combinaison, de chaussons, de gants en néoprène, de palmes et d'une ceinture de lest sont indispensables.

07) Existe-t-il des accords entre des magasins de plongée et GPS ?
Il n'y a aucun accord entre des professionnels de la plongée et le club. C'est plutôt un partenariat par rapport à des services, des aides et disponibilités, plutôt qu'un prix. La proximité et le conseil sont des atouts majeurs des professionnels de la plongée.

08) Le bon entretien du détendeur, sa révision - que faire ?
Globalement, le bon entretien, c’est rincer et laisser sécher son détendeur, après chaque plongée, lors de sortie en mer (si tu veux, tu peux le savonner, mais ne jamais utiliser de solvant ou autre produit corrosif). En piscine, le chlore fait son effet naturel, ce qui n’empêche pas de rincer le matériel avec un produit contre la contamination (hépatite, tuberculose …). Ne jamais immerger le détendeur sans mettre le bouchon du 1er étage et ne pas actionner le bouton de purge pendant l’immersion de rinçage. En fonction de l’utilisation, il n’est pas exclu de donner son matériel en révision à un professionnel.

09) Le TIV des blocs de plongée existe-t-il au GPS ?
Oui. C’est une procédure fédérale indispensable pour reculer la date de réepreuve de 2 ans à 5 ans, à condition de faire une Inspection Visuelle tous les ans. Un seul manquement et la procédure des 2 ans s’applique. Tous les blocs clubs ont intégré la procédure ainsi que tous les blocs privés qui sont gonflés par le compresseur du club. Un registre FFESSM est tenu rigoureusement à jour pour référencer les blocs privés et du club.